‘Non’, ‘One Piece’ ou ‘Dodo’… les critiques de films de cette semaine en salles

6 août 2022 à 18h00

Non***

Jordan Peele, Daniel Kaluuya, Keke Palmer. 2 heures 10 minutes.


huer
non, bande-annonce VO

À la tête d’un ranch en Californie, deux frères et sœurs, entraîneurs de chevaux dans l’industrie du divertissement hollywoodien, observent une nuit des phénomènes inexpliqués dans le ciel alors que des randonneurs disparaissent dans le désert. Seront-ce des soucoupes volantes ? Ils ont tenu à ramener l’image à la télé, à tout risque, pour aboutir à la fortune et à la gloire… Avec son engagement politique lié au corps, l’écrivain, réalisateur et new-yorkais afro-américain a revisité un thème qui avait été tellement cliché cette fois-ci : OVNI. Avec Jordan Peele traitant des extraterrestres et gérant une tournée qui propose quelque chose de différent, ce thriller machiavélique est masqué dans une atmosphère d’angoisse et de malaise, intelligent et imprévisible. Cette année.Un homme talentueux dessine un film visuellement sublime, choisit des angles intimes de cellules familiales, retrace des événements paranormaux troublants, rencontre pancarte (2002) de M. Night Shyamalan. L’histoire est citée mais novatrice, provocante et insolite, pleine d’idées scéniques sans recourir au simple effet, équilibrant la tension avec un humour caustique. quelqu’un

dormir**

Par Panos H. Koutras, avec Smaragda Karydi et Akis Sakelariou. 2h12.


dodo
La bande-annonce de Dodo VO

Dans la périphérie d’Athènes, un couple au bord de la faillite prépare le mariage de leur fille dans leur luxueuse villa. La future mariée qui est sur le point de se marier dans une famille aisée a des doutes. C’est alors qu’un dodo fait son apparition dans le jardin, dernier représentant d’une espèce disparue il y a trois cents ans !Rencontre le festin (1998) de Thomas Vinterberg, ce drame choral magique sur l’implosion de la cellule familiale dans un décor dramatique propice à la résolution de problèmes. S’il n’évite pas la verbosité et ne tient pas le public à distance, cette histoire désordonnée et hilarante est parfaite. quelqu’un

Film One Piece – Rouge*

Auteur : Goro Taniguchi. 1 heure 55 minutes.


Film One Piece – Rouge
Film One Piece – Bande-annonce rouge VF

A la recherche du trésor légendaire, le pirate Luffy et son équipage débarquent pour un festival de musique où la chanteuse la plus populaire de l’époque, la mystérieuse Uta, se produira pour la première fois. Le pouvoir de la voix de la fille du célèbre pirate Shanks le Roux pourrait très bien changer le monde…vous avez peut-être mis le nez dans le tome 101 Odyssée un jour, ou un ado Les parents étaient obsédés par les exploits du Capitaine Chapeau de Paille, admirant cet univers riche et déjanté sur grand écran. Avec autant de personnages qui s’aiment, se battent et se trahissent, il est vraiment difficile de comprendre qui est qui et qui veut quoi. De là, une explosion de batailles, de chansons et de rebondissements s’ensuit. Ça crie, ça grimace, ça fléchit ses muscles dans un tourbillon visuel fantaisiste, ça n’a pas toujours l’air joli, et si vous n’avez pas le code, vous vous noyez. Nous avons même été surpris que les détails des visages ne soient pas dessinés dans les scènes de foule… Télécom britannique

très très avancé

De Frédéric Quiring avec Melha Bedia, Audrey Fleurot. 1h40.


très très avancé
Bande-annonce très, très avancée VF

Professeur de français dans un lycée difficile, Sofia obtient enfin sa mutation sous le soleil de Barcelone. Mais son transfert est finalement retardé, et elle risque bien d’être époustouflée par un enseignant au parcours exemplaire. Mehla Bedia (la sœur de Ramzy) confirme ses talents d’humoriste dans cette fable sociale, où elle ose (aussi) s’envoler caricaturalement, voulant rappeler la mission de l’école. La gestuelle d’Audrey Fleurot laisse dubitatif, et son rôle de clone terrifiant de Cruella est à la fois agaçant et absurde. Télécom britannique​​​

Leave a Comment

%d bloggers like this: