Excès en avant-première, phénomène générationnel ou vieille tradition ?

Le public s’est levé et a crié, a enlevé ses t-shirts, lancé du pop-corn ou couru dans l’allée, tandis que le reste de la salle les huait.Cette scène se déroule le dimanche 7 août, dans l’avant-première du film une pièce rouge Au cinéma Pathé La Joliette à Marseille. Publiées sur TikTok puis retweetées sur Twitter, les images ont fait sensation en début de semaine.

Selon EritoWorld, qui a retrouvé les images sur TikTok, des problèmes sont survenus lors d’autres conférences : Bordeaux, Toulouse, Strasbourg. En Nouvelle-Aquitaine, un spectateur a même mis fin au match plus tôt en déclenchant une alarme incendie.

événements similaires

Ce n’est pas la première fois qu’un événement est rapporté lors d’une projection d’anime.La même chose s’est produite à l’avant-première de l’animation du Grand Rex à Paris Bataille navale de Jiu-Jitsu 0 mars dernier.La même chose s’est produite lors de l’aperçu My Hero Academia : la mission du héros mondialDans un autre type, session Minions 2 également perturbé. En cause : les tendances TikTok.

Parmi les commentaires vus sur les réseaux sociaux, les actions divisent. Certains trouvent cela amusant, d’autres veulent profiter de leurs sessions en toute quiétude, d’autres finissent par accuser la “communauté One Piece” ou la “culture marseillaise”.

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil

Faut-il croire, comme le fait ce journaliste de jeuxvideos.com, que « ce comportement est endémique et symptomatique de notre époque… recherche de buzz, manque de considération pour les autres, etc ? » ?

En creusant un peu, on s’est rendu compte que les fans de BD – sans parler des Marseillais – n’ont rien inventé. Cette pratique n’est pas rare dans les films d’horreur.Par exemple, en 2016, nous avons couvert la projection de certains films d’horreur magie 2 Les cris ou les mouvements du public dans la salle sont également marqués.

Ce phénomène n’est pas nouveau. Le public du Festival international du film de science-fiction fantastique de Paris, qui s’est tenu au Rex de 1974 à 1989, n’a pas hésité à exprimer son enthousiasme ou son dégoût. “L’agitation du festival est vite devenue légendaire, à tel point que certains spectateurs sont venus juste pour l’ambiance”, rapporte le site US Plan, puis décrit certaines des séances comme suit : “L’architecture de Rex alimente ces fantasmes : du deuxième Sur chaque balcon, sacs de farine, confettis, et divers projectiles lancés sur l’orchestre (dérouler un rouleau de papier toilette est un classique), se cachant sur le premier balcon devant journalistes et invités étourdis (bah !). lu à haute voix par un millier de personnes.Cris “Nous avons gagné!” Inévitablement accompagné de scènes de meurtre et de mutilation. »

une question à soi

Alors qu’est-ce qui est dangereux ? “Dans des situations non civilisées, c’est d’abord montrer qu’on est là, imposer sa présence, une question de frime, une question d’ego.”, note l’auteur Pascal Francis, spécialiste des films d’horreur, ” Porno de torture.horreur postmoderne (Crimson, 2016 et Horreur adolescente. De crier à suivre (Pourpre, 2020).

“Certes, a-t-il ajouté, il y a toujours eu une tradition de réactions fortes et d’engagement du public dans le passé, comme le Rex Film Festival à Paris dans le passé, ou les cinémas spécialisés qui n’existent plus aujourd’hui. Ou un changement de direction, comme Brady. Dans C’est généralement le cas lors d’une occasion spécifique ou lorsque les fans se rassemblent.”

combat à l’opéra

Pascal Françaix ajoute qu’on peut remonter encore plus loin. « Si l’on remonte quelques décennies en arrière, ces spectacles considérés comme de la ‘haute culture’, comme l’opéra, étaient passionnés, suscitant souvent des insultes, et parfois des bagarres entre spectateurs. Qu’en est-il du vacarme du théâtre dans les siècles précédents ? »

Au journaliste de Jeuxvideos.com cité plus haut, « ce manque de considération pour les voisins et les travaux d’aménagement doivent inciter les cinémas à prendre des mesures drastiques. » Pascal Françaix a répondu : « Si le précédent match de football avait causé des blessures aux supporters, nous ne serions pas Annulation. d’autre part, nous déciderons de ne pas montrer un film inoffensif si Pop corn Accélérer entre les sièges… c’est hypocrite. »

Les créateurs de contenu invités à chauffer les pièces

D’autant que, comme le montre BFMTV, la salle de cinéma joue dessus et n’hésite pas à taquiner le public pour susciter une réaction. “Ces ‘concours de décibels’ sont le plus souvent encouragés par les distributeurs de ces films ou les organisateurs de ces conférences, qui aiment la publicité apportée par les vidéos réalisées par les fans sur place, qui sont ensuite retweetées des centaines de milliers de fois. Sur les réseaux sociaux Sur le web”, peut-on lire dans l’article, qui précise qu'”au début de la réunion, le créateur de contenu est également autorisé à chauffer la salle”.

“Tout ce qui est un peu culte déclenche une surréaction, reconnaît Pascal Françaix. Mais ces réactions sont aussi des spectacles. Le spectacle n’est pas seulement à l’écran, mais aussi dans la salle.”

Il y a même un film qui institutionnalise ça, c’est Spectacle d’images d’horreur rocheuse. Alors que les fans du film culte de 1975 mettant en vedette Tim Curry et Susan Sarandon commençaient à interagir avec le film dans les salles, les exploitants organisaient en effet des projections spéciales, avec un réalisateur d’animation en charge de la troupe. Le public peut ensuite jeter du riz sur le lieu du mariage ou asperger d’eau lorsqu’il pleut, et le meilleur de tous, ils peuvent chanter toutes les chansons du film à haute voix. A Paris, Galande Studio organise depuis des années des rencontres de ce type. Le débordement n’a jamais été signalé. La différence est probablement que lorsque vous entrez dans la salle, tout le monde sait à quoi s’attendre.

En fin de compte, ces déversements sont plutôt un phénomène accidentel.En raison d’une avant-première compliquée le 7 août, le film une pièce rouge Lâché normalement dans toute la France, sans autre incident signalé.

Leave a Comment

%d bloggers like this: